Première Journée d’étude « Logement, Exclusion et Pauvreté »

napejourneedetude

Première journée :
« Logement, exclusion et pauvreté »
Jeudi 25 juin
Archives Nationales du Monde du Travail (Roubaix)
9h30-17h

9h30-9h40. Présentation du projet NAPE
Béatrice Touchelay, université de Lille3-IRHIS

9h40-11h. Presse régionale et pauvreté : la question du logement (1948-1954)
Travaux d’étudiants de l’université Lille2 en Master Histoire
– La situation du logement en France : une crise aigüe (1948-1954)
Delphine Polvent
– La presse régionale et la question du logement
Audrey Policante et Isabelle Douek « Nord Matin »
Marjorie Morel et Léonore Dufour « La Voix du Nord »
Samuel Facq et Bertrand Regazzi « Liberté »
Nathan Lebas et Jéremy Panant « Nord Eclair »

11h15-12h15. Médecins et précarité
Précarité et médecine générale : des enjeux inconciliables ?
Caroline de Pauw, directrice de l’Union Régionale des Professionnels de Santé – Médecins Libéraux, Chercheure associée au Clersé
Discussion.

12h30-14h. Déjeuner

14h-15h. Les archives des associations.
L’appel de l’Abbé Pierre, 1er février 1954 à travers les archives d’Emmaüs
Florine Catteau, archiviste d’Emmaüs International

Présentation du centre Joseph Wresinski
ATD Quart-Monde (sous réserve)

15h-15h30. Un projet en acte
Présentation des six premiers mois du projet NAPE, bilan et perspectives.
Marion Leboucher, étudiante en Master 2 Science Politique – Université Lille 2

15h30-17h. Echange croisé « Mots et maux de la pauvreté »
Les sciences sociales et la pauvreté, Alexandre Guerillot, Université Lille 2

Discussion entre chercheurs, acteurs des associations, partenaires (ATD Quart Monde, Médecins du Monde, Réseau Santé Solidarité Lille Métropole) et archivistes.


Banièrelogos J. etude

————————————————————————————————————

Entrée Libre

Archives Nationale du Monde du Travail
78 boulevard du Général Leclerc, 59100, Roubaix
(Entrée par le mail Jacques Prouvost)
Arrêt : Eurotéléport (Métro, Tram, Bus)
(Plan : ici)
Pour tous renseignements :  beatrice.touchelay@wanadoo.fr

Pauvreté et exclusion

I – LE PROJET

Le « projet citoyen » NAPE réunit des universitaires, des acteurs de terrain, représentants d’associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion et des personnes qu’elles accompagnent pour mieux comprendre le processus de l’exclusion dans la région du Nord-Pas-de-Calais. Il cherche à mettre en mots des situations dont la banalisation et la stigmatisation font le jeu des populismes, et à réfléchir ensemble aux solutions possibles. Ce projet est financé par le programme Chercheurs-Citoyens du conseil régional du Nord Pas-de-Calais.

logoNPDC

II – RÉSUMÉ

Le « projet citoyen » NAPE réunit les compétences d’universitaires (économistes, historiens, politistes et sociologues), celles des acteurs de terrain, représentants d’associations régionales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, et celles des personnes qu’elles accompagnent pour mieux comprendre le processus de la paupérisation. Identifier certaines discriminations, casser les stéréotypes sur la pauvreté, donner la parole à celles et ceux qui vivent ces situations : autant de nécessités qui invitent à la mobilisation pour réfléchir aux processus et aux situations d’exclusion et tenter de proposer des réponses. Les acteurs de terrain en prise avec les populations accompagnées ont besoin de sortir de l’urgence pour témoigner de leurs pratiques et de leur vécu et réfléchir ensemble aux solutions possibles. Pris en charge par un petit nombre d’universitaires des trois universités lilloises, de l’université de Valenciennes et de l’université d’Artois, par des représentants d’associations de lutte contre l’exclusion (Médecins du Monde, ATD Quart-Monde, Réseau Santé Solidarité Lille Métropole) et par des archivistes, le projet doit susciter les réactions de la société civile régionale. L’implication des étudiants et celle des personnes accompagnées sollicitées par l’intermédiaire des associations constituent des points forts de ce projet.

             logoATD           MDMlogo         logo_RSSLM_coul

III – OBJECTIFS

NAPE poursuit quatre objectifs qui seront menés de front pendant trois ans :

    • Appréhender l’image de la pauvreté et de l’exclusion dans la région depuis la Libération, et plus largement pour certains de leurs aspects (éducation en particulier), depuis le XIXe siècle et l’industrialisation;
    • Transformer l’urgence en mémoire en aidant les acteurs des associations et les personnes qu’elles accompagnent à conserver, ou à constituer, des traces de leurs interventions et à les faire connaître à un public jeune, souvent peu informé de ces situations ;
    • Approcher au plus près le mécanisme de l’exclusion en analysant l’impact du durcissement de la crise économique et de la contraction des budgets sociaux sur les plus vulnérables à partir d’un échantillon raisonné de lieux et de populations, en portant une attention particulière à l’accès aux droits (droit à la santé, à l’éducation, etc..) et au Droit, au rôle des structures familiales, à la solidarité et à la vulnérabilité des personnes selon le genre, l’âge et la nationalité ;
    • Relativiser l’importance du revenu dans la perception et l’appréhension de la pauvreté et chercher des outils pour mieux ajuster les politiques régionales de lutte contre l’exclusion.

Pour réaliser ces objectifs, deux enquêtes seront organisées :
> Une « enquête de terrain » menée auprès des représentants des associations (en activité et des plus anciens) impliquées et auprès de leurs interlocuteurs (personnes accompagnées et personnes en charge des politiques sociales);
> Une investigation historique classique basée sur l’exploitation des archives publiques et privées et sur la documentation disponible. Ces enquêtes seront prises en charge par de petites équipes mêlant universitaires, étudiants et acteurs de terrain. Leur progression, leurs difficultés et leurs résultats seront présentés et débattus chaque année lors des réunions plénières, puis soumises à discussion au cours d’un Forum final de deux jours.