Tous les articles par nape

Journée d’études — « Quand l’extraordinaire devient banal, l’urgence se pérennise : les associations sous pression »

jeudi 29 juin 2017 9h-13h, Salle de séminaire de l’IRHiS (A1.152), Université Lille-SHS Métro Pont de Bois

Journée d’études dans le cadre du Projet citoyen Régions Hauts-de-France Nouvelles approches de la pauvretéet de l’exclusion dans le Nord-Pas de Calais

Quand l’extraordinaire devient banal, l’urgence se pérennise : les associations sous pression

=> Programme

Mots d’accueil par
Stéphane MICHONNEAU, directeur de l’IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)
Béatrice TOUCHELAY, professeur d’histoire, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

9h15- 10h30 Recul sur les pratiques

Nacer BELAIDI, Étudiant en M2 Gestion des Organismes Sociaux, Univ. Lille-SHS
L’urgence associative chez les professionnels : une multitude de tâches, des moyens minimes

Louise SCHMIT, Étudiante en M2 Gestion des Organismes Sociaux, Univ. Lille-SHS
La prise en charge sanitaire et sociale des personnes en situations de précarité: quelles solutions ?

Rolande RIBEAUCOURT, Directrice du pôle Santéde l’ABEJ
LEMAIRE Christelle, Coordinatrice du Réseau SantéSolidarité Lille Métropole
Les pratiques du centre de santé de l’ABEJ, et du RSSLM

10h45 – 12h00 Un contexte en mutation

Jérôme RYBINSKI, Directeur de la Coordination Mobile d’Accueil et d’Orientation (CMAO)
Du projet à l’appel à projet… Ou comment se sont transformées les pratiques d’une association

Jamal SALHI, Éducateur spécialiséen prévention jeunesse àla Sauvegarde du Nord (6-25 ans)
Mécanismes d’interventions en prévention jeunesse : objet et difficultés

Philippe MONSEILLIER, Éducateur spécialiséprotection de l’enfance àla SPRENE
Les enjeux associatifs de la protection de l’enfance : interventions et objectifs

12h15 – 12h45 Des considérations financières
Mathilde MUHLBACH, Étudiante en M1Management de l’innovation et Sciences Sociales (IAE Lille)
Un soutien financier en tension : l’exemple des centres de santéet de l’accord national

13h Conclusion
Nacer BELAIDI et Louise SCHMIT

Accè libre – venez nombreux pour échanger sur ce projet
informations: beatrice.touchelay@free.fr

Séminaire 8 — Perinatalité, petite enfance et inegalité

Séminaire 8Perinatalité, petite enfance et inegalité

vendredi 11 mai 2017,  9 h – 14 h

Le seminaire tient àla volontéde quatre enseignantes chercheuses des universités de Lille 1 (Florence Jany-Catrice, économiste), Lille 2 (Isabelle Bruno, politiste, Florence Renucci, juriste) et Lille-SHS (Beatrice Touchelay, historienne) de créer un groupe de réflexion et d’étude pluridisciplinaire autour des questions d’exclusion (certains parlent « d’expulsion ») économiques, sociales et politiques, perçues àtravers le prisme de la santé, santé«corporelle», «psychologique» ou encore «sociétale».

Faisant l’hypothèse que la réduction du droit àla santétémoigne d’une montee des inégalites économiques et politiques et d’une restriction de l’accès a la citoyenneté, ce séminaire entend appréhender les inégalités à travers d’autres critères que ceux du revenu. Il vise àprovoquer des échanges sur les évolutions de l’accès aux soins et du droit àla santédans la période contemporaine. L’approche des inégalités par la santéet l’analyse de ses conséquences sur la citoyennetéseront envisagées àdes périodes et dans des configurations économiques, politiques et sociales distinctes.

Seront étudiés en particulier et de manière non exhaustive : la façon dont les acquis sociaux, la protection sociale et celle des travailleurs, ou plus largement la législation métropolitaine est appliquée dans les colonies – qui servent souvent de « laboratoires » juridiques -, puis dans les anciens territoires coloniaux ; l’analyse des processus conduisant à définir une citoyennetéàplusieurs vitesses ; la diversité des règles de droit selon les catégories de population et ses effets sur la santé – considérée ici comme le signe de l’exclusion et de l’inégalité– ; les catégories hégémoniques dans la mesure des inégalités et leur remise en cause, etc. L’analyse des processus d’exclusion ou de mise à l’écart, la recherche de leurs moteurs et de leurs limites, l’étude de leurs conséquences et des réactions politiques sont l’objet de ce séminaire.

contact : Béatrice Touchelay beatrice.touchelay@free.fr
Carnet de recherche : http://sic.hypotheses.org

Séminaire 7—Santé mentale et précaire

Vous n’avez pas pu assister, le 17 mars 2017, au séminaire 7 de Santé, inégalités, Citoyenneté ou vous souhaitez réécouter certaines communications => connectez-vous alors à ce lien 

 

Séminaire 7Santé mentale et précaire

17 mars 2017—13 h 15 – 17 h 30

Le séminaire tient à la volonté de quatre enseignantes chercheuses des universités de Lille 1 (Florence Jany-Catrice, économiste), Lille 2 (Isabelle Bruno, politiste, Florence Renucci, juriste) et Lille-SHS (Béatrice Touchelay, historienne) de créer un groupe de réflexion et d’étude pluridisciplinaire autour des questions d’exclusion (certains parlent « d’expulsion ») économiques, sociales et politiques, perçues àtravers le prisme de la sante, santé« corporelle », « psychologique » ou encore « sociétale ».

Faisant l’hypothèse que la réduction du droit à la santé témoigne d’une montée des inégalités économiques et politiques et d’une restriction de l’accès a la citoyenneté, ce séminaire entend appréhender les inégalités à travers d’autres critères que ceux du revenu. Il vise à provoquer des échanges sur les évolutions de l’accès aux soins et du droit à la santé dans la période contemporaine. L’approche des inégalités par la santé et l’analyse de ses conséquences sur la citoyenneté seront envisagées àdes périodes et dans des configurations économiques, politiques et sociales distinctes.

Seront étudiés en particulier et de manière non exhaustive : la façon dont les acquis sociaux, la protection sociale et celle des travailleurs, ou plus largement la législation métropolitaine est appliquée dans les colonies – qui servent souvent de « laboratoires » juridiques -, puis dans les anciens territoires coloniaux ; l’analyse des processus conduisant à définir une citoyenneté à plusieurs vitesses ; la diversité des règles de droit selon les catégories de population et ses effets sur la santé – considérée ici comme le signe de l’exclusion et de l’inégalité – ; les catégories hégémoniques dans la mesure des inégalités et leur remise en cause, etc. L’analyse des processus d’exclusion ou de mise à l’écart, la recherche de leurs moteurs et de leurs limites, l’étude de leurs conséquences et des réactions politiques sont l’objet de ce séminaire.

Seminaire 8Perinatalité, petite enfance et inegalité— 11 mai 2017 — 9 h – 14 h

contact : Beatrice Touchelay beatrice.touchelay@free.fr
Carnet de recherche : http://sic.hypotheses.org

Postdoctoral Fellowships in Data-driven Research on French Interwar Banking History (economics, history, sociology, accounting and management, political sciences)

“Systemic Risk in the 1930s” (SYSRI-30)

Postdoctoral Fellowships in Data-driven Research on French Interwar Banking History (economics, history, sociology, accounting and management, political sciences)

The newly established multidisciplinary project “Systemic Risk in the 1930s” (SYSRI-30) opens a postdoctoral fellowship in data-driven banking history. The project, based at the Paris School of Economics and funded by the Agence Nationale de la Recherche, aims at studying the causal dynamics of banking crisis during the Great Depression in France, their impact on the performances of French economy at national and regional levels, and the systemic risk management by the monetary authorities, with a genuine interdisciplinary approach based on quantitative and qualitative exploitation of primary and secondary sources. This is the first large quantitative project on French banks and banking panics during the interwar period.

1. Job description

The post-doctoral fellow will be working within the project’s scientific team made of researchers in economics, history, management, social sciences, and computer science. She will be responsible for (a) the implementation of the databases in cooperation with both the administrator of the Equipment of Excellence “Data for Financial History” Database and the banking archivists’ team supporting the project; (b) their exploitation with the scientific team of the SYSRI-30 project according to her scientific interests (history and sociology of statistics, political economy of banking regulation, economic effects of banking crises, etc.).
The post-doctoral fellow will be expected to contribute to the building of a collective expertise on and tools for data-driven historical research and digital history and to the coordination of the project as well. The candidate will benefit from the interactions with the Equipment of Excellence “Data for Financial History” team (specialized in building financial history databases) and the PSE economic history group. We welcome candidates interested in the history of banking crises, banking regulation and financial statistics, whatever their discipline.

2. Qualifications

– PhD in economics, history, sociology, accounting and management, political sciences
– Experience in implementation of historical (financial) databases from archival sources
– Linguistic skills: very good proficiency in reading French; fluency in English.

3. About us
The project is supervised by a committee formed by Patrice Baubeau (IDHES-Paris Ouest & Sciences Po-Paris), Eric Monnet (Banque de France and PSE), and Angelo Riva (Project coordinator, EBS-Paris and PSE).

4. About the SYSRI-30 project
http://www.parisschoolofeconomics.eu/fr/grand-emprunt-2011/equipex-d-fih-donnees-financieres-historiques/activites-scientifiques/sysri-30-systemic-risk-in-the-1930s/
http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2%5BCODE%5D=ANR-15-CE26-0008
About the Equipment of Excellence “Data for Financial History”

http://www.parisschoolofeconomics.eu/en/grand-emprunt/equipex-d-fih-donnees-financieres-historiques/

About the Paris School of Economics
http://www.parisschoolofeconomics.eu/

About the Agence Nationale de la Recherche
http://www.agence-nationale-recherche.fr/

5. Contract
– 1-year fixed-term contract, renewable
– Starting Date: as soon as possible
– According to the French standards, the Post-Doctoral Researcher will be paid 27kEur net/year, which include social coverage.
– the post-doctoral fellow will share an office in the premises of the Paris School of Economics, 48 Bd Jourdan, 75014 Paris

6. Application procedure
Review of applications will begin on November, 2016 and continue until the position is closed. Application materials must be in PDF format and include:
– A cover letter
– A CV
– One letter of reference, and the name, current position, and contact details for two other potential referees
– One (working) paper or chapter authored by the applicant

7. Application/Further information
All applicants should send their application files and question to Patrice Baubeau (patrice.baubeau@gmail.com), Eric Monnet (Eric.MONNET@banque-france.fr) and Angelo Riva (angelo.riva@ens.fr).

Programme journée d’étude NAPE « Education, Santé, Précarité »

Deuxième journée
« Education et précarité »
Jeudi 23 juin 2016
9h15-17h15

9h15 Accueil introduction

9h30-10h « L’académie de Lille et la grande pauvreté : l’émergence d’une problématique », Stéphane Lembré (MCF Histoire, CREHS, Université Lille Nord de France – ESPE)

10h-10h30 « Crise de l’école et accroissement des inégalités au regard des évaluations du système scolaire (2000-2015) » Jerome Krop (MCF Histoire, CREHS, Université Lille Nord de France – ESPE),

10h30-10h45 Pause discussion

10h45-11h15 « La gestion de la santé et de l’éducation par les femmes de milieu populaire : un travail quotidien »Juliette Verdière (MCF en sociologie, Clersé, Université Lille1)

11h15-11h45 « Le conseiller principal d’éducation (CPE) et la lutte contre l’exclusion et la pauvreté ; Éclairages sociologiques et savoirs d’expérience », Christine Focquenoy Simonnet (docteure en histoire contemporaine CREHS Université d’Artois / CIREL Lille 3 – CPE / PFA ESPE Lille)

11h45-12h15 , « « Agir dans le champ de l’urgence : l’accueil des mineurs étrangers isolés dans la métropole lilloise », Agathe Lelievre, étudiante de science politique, CERAPS Lille2

Discussion

12h30- 14h Déjeuner

14h-16h Table ronde : « Education Santé Précarité -le point de vue des associations et des institutions » :
Alice Balgerie (Association Résolis), Nicole Gadrey (sociologue université Lille1, présidente du CORIF – Collectif Régional pour l’Information et la Formation des Femmes), Marina Lazzari (coordinatrice Conseil Lillois de Santé Mentale, direction des Solidarités et de la Santé – Ville de Lille),
Christelle Lemaire (coordinatrice du Réseau Santé Solidarité Lille métropole), Isabelle Alcaraz (praticien hospitalier, coordinatrice du DU Santé Précarité, affiliée à Médecins du monde), Christian Matton (médecin généraliste, Centre de santé de l’ABEJ solidarité et coordinateur médical du Réseau Santé Solidarité Lille Métropole)

16h-17h « Pratiques de santé des jeunes stagiaires de la formation professionnelle », Marion Dancoine, Marion Legoff, Thiphaine Masson, Matthias Rosenzweig et Camille Wecxsteen, étudiants de sociologie Lille3, présentation d’un travail collectif

17h-17h15 Conclusion

Merci de confirmer votre présence à beatrice.touchelay@free.fr pour le 17 juin sans faute, la liste des présents est indispensable pour préparer le badge qui sera remis à chaque participant.

Accès :
Salle Erro
Hôtel de Ville de Lille
Place Augustin Laurent, 59000 Lille
Métro mairie de Lille

logo-hauts-de-France-bleulogoIRHISlogo univ lille 3

Programme séminaires 3 et 4 — Santé, Inégalités, Citoyenneté (SIC)

Séminaire 4. Santé, inégalité, Citoyenneté (SIC)
Santé, inégalité et mondes du travail
12 mai 2016
13h15-17h45
Université de Lille3
Salle de séminaire de l’IRHiS

Présentation du séminaire par les doctorants

13h15-14h. L’histoire des accidents du travail
en Belgique XIX-XXe siècle

Bruno Debaenst, post-doc université de Gand

14h-14h45.  Ouvriers cérusiers, peintres en bâtiment : comment construire l’inégale vulnérabilité au poison ?
Judith Rainhorn, historienne université de Valencienne

14h45-15h30. La santé mentale des mineurs, un tabou ?
Nathan Lebas, M2 recherche histoire contemporaine université de Lille3

15h45-16h30. L’assistance parisienne aux vieillards au XIXe siècle : genèse d’une prise en charge inégalitaire
Mathilde Rossigneux Meheust, historienne université de Besançon

16h30-17h15. L’organisation internationale du travail et la santé des travailleurs
Isabelle Lespinet-Moret, historienne université de Paris Ouest Nanterre

Conclusion par les doctorants.

Entrée libre

Les séminaires sont organisés par Juliette Alenda (Lille1), Aurore Loretti (Lille1), Ilona Delouette (Lille1), Laurie Baveye (Lille3) et Kevin Troch (Lille3)

logo lille 3 et ihris

Renseignements : beatrice.touchelay@free.fr
Carnet de recherche : http://sic.hypotheses.org
Accès à la salle de séminaire de l’Ihris : Plan

—————————————————–

Séminaire 3. Santé, inégalité, Citoyenneté (SIC)
Territoires et santé

18 mars 2016
9h15-16h30
Université de Lille3
Salle de séminaire de l’IRHiS

9h15-12h30. L’accès aux soins, des inégalités spatiales temporelles ou structurelles ?
Présentation de la journée par les doctorants

9h30-10h15. L’hôpital public en France et les inégalités face à la santé, XIX-XXe s
Claire Barillé, historienne Lille3-IRHiS

10h15-11h. Accès aux soins et pauvreté dans le Nord (1943-1954)
Léonore Dufour, M2 recherche en histoire contemporaine Lille3

11h15-12h30. Présentation par leurs auteurs de l’ouvrage Collectivités, territoires et santé. Regards croisés sur les frontières de la santé, publié chez L’Harmattan en 2015
Marion Gurruchaga, doctorante en sciences politiques Lille2-CERAPS, et Thomas Alam, sciences politiques Lille2-CERAPS

Déjeuner buffet

14h00-15h. Les ségrégations socio-spatiales et leurs effets politiques
Témoignage
Corinne Gower-Rousseau, MD, PhD, HDR, Praticien hospitalier, Epidémiologie et Gastroentérologie, Responsable scientifique, Registre Inserm/InVS EPIMAD, Service régional d’épidémiologie, Maison régionale de la recherche clinique, CHRU Lille, « Environnement et maladie de Crohn »

15h15-16h30. Table ronde Les effets politiques des ségrégations socio spatiales : le Calaisis

Discussion et conclusion par les doctorants

Entrée libre

Les séminaires sont organisés par Juliette Alenda (Lille1-Clersé), Aurore Loretti (Lille1-Clersé), Ilona Delouette (Lille1-Clersé) et Kevin Troch (Lille3-IRHiS).

Retour sur la journée du 25 juin 2015

Présentation du projet NAPE
Béatrice Touchelay, université de Lille3-IRHIS
NAPE Présentation Première Journée ANMT 25 juin 2015

9h40-11h. Presse régionale et pauvreté : la question du logement (1948-1954)
Travaux d’étudiants de l’université Lille2 en Master Histoire
La presse régionale et la question du logement
Nathan Lebas et Jéremy Panant “Nord Eclair”
Présentation Nord Eclair

Echange croisé “Mots et maux de la pauvreté”
Alexandre Guerillot, Université Lille 2
Les sciences sociales et la pauvreté

Première Journée d’étude « Logement, Exclusion et Pauvreté »

napejourneedetude

Première journée :
« Logement, exclusion et pauvreté »
Jeudi 25 juin
Archives Nationales du Monde du Travail (Roubaix)
9h30-17h

9h30-9h40. Présentation du projet NAPE
Béatrice Touchelay, université de Lille3-IRHIS

9h40-11h. Presse régionale et pauvreté : la question du logement (1948-1954)
Travaux d’étudiants de l’université Lille2 en Master Histoire
– La situation du logement en France : une crise aigüe (1948-1954)
Delphine Polvent
– La presse régionale et la question du logement
Audrey Policante et Isabelle Douek « Nord Matin »
Marjorie Morel et Léonore Dufour « La Voix du Nord »
Samuel Facq et Bertrand Regazzi « Liberté »
Nathan Lebas et Jéremy Panant « Nord Eclair »

11h15-12h15. Médecins et précarité
Précarité et médecine générale : des enjeux inconciliables ?
Caroline de Pauw, directrice de l’Union Régionale des Professionnels de Santé – Médecins Libéraux, Chercheure associée au Clersé
Discussion.

12h30-14h. Déjeuner

14h-15h. Les archives des associations.
L’appel de l’Abbé Pierre, 1er février 1954 à travers les archives d’Emmaüs
Florine Catteau, archiviste d’Emmaüs International

Présentation du centre Joseph Wresinski
ATD Quart-Monde (sous réserve)

15h-15h30. Un projet en acte
Présentation des six premiers mois du projet NAPE, bilan et perspectives.
Marion Leboucher, étudiante en Master 2 Science Politique – Université Lille 2

15h30-17h. Echange croisé « Mots et maux de la pauvreté »
Les sciences sociales et la pauvreté, Alexandre Guerillot, Université Lille 2

Discussion entre chercheurs, acteurs des associations, partenaires (ATD Quart Monde, Médecins du Monde, Réseau Santé Solidarité Lille Métropole) et archivistes.


Banièrelogos J. etude

————————————————————————————————————

Entrée Libre

Archives Nationale du Monde du Travail
78 boulevard du Général Leclerc, 59100, Roubaix
(Entrée par le mail Jacques Prouvost)
Arrêt : Eurotéléport (Métro, Tram, Bus)
(Plan : ici)
Pour tous renseignements :  beatrice.touchelay@wanadoo.fr

Pauvreté et exclusion

I – LE PROJET

Le « projet citoyen » NAPE réunit des universitaires, des acteurs de terrain, représentants d’associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion et des personnes qu’elles accompagnent pour mieux comprendre le processus de l’exclusion dans la région du Nord-Pas-de-Calais. Il cherche à mettre en mots des situations dont la banalisation et la stigmatisation font le jeu des populismes, et à réfléchir ensemble aux solutions possibles. Ce projet est financé par le programme Chercheurs-Citoyens du conseil régional du Nord Pas-de-Calais.

logoNPDC

II – RÉSUMÉ

Le « projet citoyen » NAPE réunit les compétences d’universitaires (économistes, historiens, politistes et sociologues), celles des acteurs de terrain, représentants d’associations régionales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, et celles des personnes qu’elles accompagnent pour mieux comprendre le processus de la paupérisation. Identifier certaines discriminations, casser les stéréotypes sur la pauvreté, donner la parole à celles et ceux qui vivent ces situations : autant de nécessités qui invitent à la mobilisation pour réfléchir aux processus et aux situations d’exclusion et tenter de proposer des réponses. Les acteurs de terrain en prise avec les populations accompagnées ont besoin de sortir de l’urgence pour témoigner de leurs pratiques et de leur vécu et réfléchir ensemble aux solutions possibles. Pris en charge par un petit nombre d’universitaires des trois universités lilloises, de l’université de Valenciennes et de l’université d’Artois, par des représentants d’associations de lutte contre l’exclusion (Médecins du Monde, ATD Quart-Monde, Réseau Santé Solidarité Lille Métropole) et par des archivistes, le projet doit susciter les réactions de la société civile régionale. L’implication des étudiants et celle des personnes accompagnées sollicitées par l’intermédiaire des associations constituent des points forts de ce projet.

             logoATD           MDMlogo         logo_RSSLM_coul

III – OBJECTIFS

NAPE poursuit quatre objectifs qui seront menés de front pendant trois ans :

    • Appréhender l’image de la pauvreté et de l’exclusion dans la région depuis la Libération, et plus largement pour certains de leurs aspects (éducation en particulier), depuis le XIXe siècle et l’industrialisation;
    • Transformer l’urgence en mémoire en aidant les acteurs des associations et les personnes qu’elles accompagnent à conserver, ou à constituer, des traces de leurs interventions et à les faire connaître à un public jeune, souvent peu informé de ces situations ;
    • Approcher au plus près le mécanisme de l’exclusion en analysant l’impact du durcissement de la crise économique et de la contraction des budgets sociaux sur les plus vulnérables à partir d’un échantillon raisonné de lieux et de populations, en portant une attention particulière à l’accès aux droits (droit à la santé, à l’éducation, etc..) et au Droit, au rôle des structures familiales, à la solidarité et à la vulnérabilité des personnes selon le genre, l’âge et la nationalité ;
    • Relativiser l’importance du revenu dans la perception et l’appréhension de la pauvreté et chercher des outils pour mieux ajuster les politiques régionales de lutte contre l’exclusion.

Pour réaliser ces objectifs, deux enquêtes seront organisées :
> Une « enquête de terrain » menée auprès des représentants des associations (en activité et des plus anciens) impliquées et auprès de leurs interlocuteurs (personnes accompagnées et personnes en charge des politiques sociales);
> Une investigation historique classique basée sur l’exploitation des archives publiques et privées et sur la documentation disponible. Ces enquêtes seront prises en charge par de petites équipes mêlant universitaires, étudiants et acteurs de terrain. Leur progression, leurs difficultés et leurs résultats seront présentés et débattus chaque année lors des réunions plénières, puis soumises à discussion au cours d’un Forum final de deux jours.